«

»

Yossef Sapir

Yossef Sapir était un ministre de différents gouvernements israélien, un des dirigeants du Parti des « Sionistes Généraux », et l'un des fondateurs du Parti libéral et démocratique du Bloc Herout- (Gahal).

Yossef Sapir est né le 27 Janvier 1902, en Israël a Jaffa, d’origine d'une famille de vergers et arrière-petit-fils de Rabbi Yaakov Sapir, un éminent émissaire rabbinique et voyageur du XIX éme siècle. Yossef Sapir suit sa scolarité à Jaffa et à Tel-Aviv. Il devient très jeune membre du comité agricole dans les années 1920.

Au cours de la lutte pour le travail hébreu, il exprime un réel soutien pour ce mouvement, mais est très critiqué par les travailleurs hébreux prétendant qu'il emploie lui-même des ouvriers arabes.

Dans les années 1930, il s’engage également activement dans l'Association des agriculteurs. En 1936, il fut tenu de payer une amende, après avoir été trouvé en possession d'une arme à feu sans permis.

Aux élections du Conseil municipal tenue à Pétah Tikva en Juillet 1940, 6 des 15 sièges du conseil ont été remporté par la « Histadrout » le parti travailliste, 4 sièges aux religieux et le bloc civil de 5 sièges dont fait partie Sapir.
Trois semaines après ces élections, Sapir se présente face au candidat du Parti travailliste Garbovsky pour la mairie après que le maire sortant Shlomo Stamper démissionne. Les deux candidats reçu 7 voix chacun, et finalement Sapir réussi à faire une coalition et devient maire de Pétah Tikva jusqu'en 1951. Pendant de nombreuses années, Sapir était un grand dirigeant du camp civil et du Parti sioniste général pendant la période du Yishouv en Israël.

En avril 1947, il signe avec d'autres chefs du conseil une pétition condamnant les actions de l'Irgoun et du Léhi contre les Britanniques. De 1947 à 1948, il préside l'Union des collectivités locales.

Il devient parlementaire dès la première Knesset pour le parti  des « Sionistes Généraux », jusqu’à la 4eme Knesset en 1959 ou son parti fusionne avec le « Hérout » pour devenir plus tard le « Likoud » en 1973. Il siègera dans toutes les 7 Knessets jusqu’à sa mort.

Yossef Sapir servi plusieurs fois comme ministre du gouvernement Israélien. Pendant le quatrième gouvernement israélien, dirigé par David Ben Gourion, il servi comme ministre de la santé, puis Ministre des Transports comme au 5eme gouvernement dirigée par Moche Sharet.

L'unité nationale du gouvernement, a été formée à la veille de la guerre des Six Jours, dirigé par Levi Eshkol (du treizième gouvernement israélien). Sapir a servi comme ministre sans portefeuille, et a continué après la mort de Levi Eshkol sous le gouvernement de Golda Meir à la sixième Knesset comme ministre sans portefeuille.

Après les septièmes élections de la Knesset, il a été ministre de l'Industrie sous Golda Meir (du quatorzième Gouvernement d'Israël), jusqu’à la démission du gouvernement du parti Liberal le 6 Août 1970.

Yossef Sapir décède le 26 Février 1972, lors d’un voyage en délégation pour la Knesset en Australie. Le membre de la délégation, Reouven Barkatz, qui se trouvait avec lui, raccompagna son cercueil en Israël.

Le village de Karmei Yossef, près de Modiin porte son nom. En 1946, il a été nommé membre honoraire de l'Ordre de l'Empire britannique.

Afin de promouvoir sa philosophie économique libérale, a été fondé l'Institut Yosseph Sapir pour la recherche économique et sociale, dirigé par Ouriel Lin. En 2015, l'Institut a publié le livre "Le système fiscal de l'Etat d'Israël", écrit par Yoram Gabbai, ancien directeur des revenus de l'Etat.

 

La rue Sapir à Netanya :

Petite rue en double sens, en plein centre-ville dans le marché. Elle débute à la rue Shoam jusqu’à la rue Bareket.

Si trouve quelques commerces mais essentiellement de vieux bâtiments qui dans le temps étaient utilisés comme usines de diamants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine