«

»

Traitement sans chirurgie

Les patientes atteintes du cancer du sein pourront maintenant être traitées sans chirurgie grâce au développement d’une technique médicale made in Israël, qui détruit les tumeurs en les transformant en une boule de glace.

IceCure Medica, une entreprise israélienne basée à Césarée, a développé une technique de congélation des cellules cancéreuses. C’est un nouveau traitement révolutionnaire du cancer du sein, du poumon ou du rein sans chirurgie ni ablation.

La cryoablation est une procédure qui est sûre, efficace, rentable et cosmétiquement supérieure à l'ablation chirurgicale. IceCure a amélioré sa technologie et mis au point un système optimisé pour le fibroadénome du sein.

« Notre objectif est de remplacer les interventions chirurgicales, avec de la cryothérapie qui est moins lourde pour les patients. Nous traitons par exemple les cancers du seins, du poumons et du rein, » a expliqué Tlalit Bussi Tel Tzure, vice-présidente du marketing d’icecure medical.

Les premiers essais cliniques américains d'IceCure, ICE3, sur la a un stade précoce mais le traitement reste prometteur.

Ces machines peuvent être utilisées dans les hôpitaux, mais aussi dans des cabinets médicaux. La technique a déjà permis de soigner des milliers de femmes dans le monde. Les patients sont très satisfaits de la procédure courte et sans douleur et de la possibilité de reprendre immédiatement une activité normale peu de temps après. La cryoablation représente une nouvelle arme potentielle dans l'arsenal contre le cancer du sein. La procédure d'élimination de la tumeur prend moins d'une heure.

À l’heure actuelle, les chercheurs disposent de données sur un suivi après trois ans. Les résultats préliminaires ont été très prometteurs. La procédure a été complétée avec succès chez tous les patients et aucun événement indésirable grave n'a été rapporté. Un seul patient a eu une récidive, ce qui donne à la procédure un taux de réussite de 99,4% jusqu'à présent.

La machine se trouve déjà sur le marché américain, asiatique, en Australie et également dans plusieurs pays d’Europe comme l’Espagne et l’Allemagne.

La France ne dispose pour l’instant d’aucune machine, mais IceCure Medical espère bien conquérir prochainement aussi le marché français.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine