«

»

Régénération des tissus cardiaques

Des scientifiques Israéliens de l’Institut Weizmann ont découvert une protéine unique qui se trouve chez les vertébrés nouveau-nés et qui pourraient être utilisés pour régénérer et réparer les tissus du cœur humain endommagé.

Les chercheurs ont identifié une protéine appelée Agrine, qui est présente chez les vertébrés au cours du développement embryonnaire, mais qui disparait peu de temps après la naissance.

Durant leurs travaux, les scientifiques ont injecté la protéine de souris nouveau-nés dans les cœurs des souris adultes qui avaient subi des crises cardiaques, la protéine a alors « déverrouiller » un processus de régénération qui a permis au tissu musculaire cardiaque de se réparer.

Il reste à voir si la protéine a le même effet sur les humains.
Le Professeur Eldad Tzahor, qui dirige l’équipe de chercheurs et d’étudiants du Département de biologie cellulaire et moléculaire qui a travaillé sur l’étude, a été publiée ses résultats dans la revue Nature.

Tzahor a déclaré que le renouvellement du tissu cardiaque chez l’adulte est un phénomène connu chez certains vertébrés.
Les poissons, par exemple, régénèrent les cœurs endommagés.
Les animaux plus proches des humains, comme les souris, sont nés avec cette capacité mais ils la perdent environ une semaine après la naissance.

L’équipe espère que la poursuite de leur recherche conduira à des résultats « réconfortants » aussi chez les hommes…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine