«

»

Rabbi Binyamin Reich

Rabbi Binyamin Ze'ev Wolf (Wilhelm) Reich était un rabbin Austro-Hongrois de la ville voisine de Baden, pendant un temps record de près de cinquante ans. Il prit parti pour le mouvement du Statusquo Anté avec lequel dirigea sa communauté. Il était de même engagé politiquement et participa au premier Congrès Sioniste mondial à Vienne.

Rabbi Reich est né le 18 octobre 1852 à Karlburg d’une famille rabbinique hongroise bien connue. Son père était le rabbin Avraham Yehezkel Reich, qui était alors le rabbin local de Karlburg, et son grand-père était le rabbin Yaakov Kopel Altenkunshtet, l'un des leaders des juifs orthodoxes hongrois.

Rabbi Binyamin Ze'ev a étudié à la Yeshiva de Pressburg (ou Bratislava) et a été ordonné par le chef de la Yeshiva, le Rabbin Simha Bonam Sofer, et par toutes les instances rabbinique de la région de l’époque.

En 1875, il se maria avec Sidoni Sommer et s'installèrent à Serber. Un an plus tard, ils mettent au monde leur premier fils, Nethanel.

En 1880, à l'âge de 27 ans, il est nommé Rabbin de la station balnéaire de Baden, une station d'été qui a attiré de nombreux visiteurs de tous horizons, ainsi que de toutes les nuances de la population juive. Une décennie plus tôt, la petite communauté juive locale était déchirée entre les Orthodoxes et les Néologues, étant une branche  du judaïsme hongrois progressiste du courant réformiste.

Ce conflit a également influencé sur les élections du rabbinat, et le Rabbin Wilhelm Reich a pris la décision de diriger sa communauté d’après le Statusquo Anté qui était un courant communautaire unissant les juifs hongrois refusant à se rallié à l’un des courants en place.

De la même façon, son frère, le rabbin Moshé (Moritz) Reich, avait pris la même décision de direction pour sa communauté après la mort de leur père en 1888, alors que leur frère aîné était le rabbin Yaakov Kopel Reich, l'un des leaders des juifs orthodoxes hongrois au 19ème et au début du 20ème siècle.

Rabbi Binyamin Zeev Reich était également impliqué à une activité politique. En Août 1897, il participe en tant que délégué au Premier Congrès Sioniste Mondial et, en septembre 1923, il participera à Vienne à la ‘’Grande Réunion’’, qui est le nom officiel du Congrès Mondial du mouvement mondial d’« Agoudath Israël », qui comprend la plus grande partie de ses dirigeants spirituels et politiques, d'Israël et du monde entier, jusqu’à ce jour.

En mai 1898, sa première femme décèdera, et se remariera au début des années 1900 dans un deuxième mariage avec Jenny Elran.

Au début du 20ème siècle, il vient en visite en Eretz Israël (la Palestine), et ses premières impressions, il les écrit dans un livret intitulé «Est» en langue allemande.

 

Le 25 juillet 1927 à Baden, après avoir prononcé un éloge à la cérémonie des funérailles d’un défunt de la communauté au cimetière local, il se sent mal et meurt sur place. Il sera enterré le jour-même.

 

Il laissera de nombreux écrits. Sa bibliothèque et ses écrits seront envoyés aux États-Unis par son fils aîné, qui était l'égyptologue et le linguiste Prof. Nathaniel Julius Reich. Après sa mort en 1943, tous ces écrits passeront au centre de recherche du judaïsme à l’Université de Drupsi à Philadelphie.
De cette collection, son petit-fils Nachman Sternfeld a imprimé son livre «Amen et Hillel» (Bnei Brak, 5771), qui comprend quelques-unes de ses conférences sur l’actualité, des explications du Livre des Psaumes et des commentaires sur le Pirkei Avot

 

.

La Rue Benny W.Reich à Netanya :

Rue du quartier de Kiryat Hasharon entre les extrémités des artères de Tom Lantos, Degania et Apark en direction du nouveau stade.

Rue très fréquentées et réputées pour ses bouchons matinaux a ne plus en finir pour les personnes travaillant dans la nouvelle zone industrielle ou qui désirent prendre l’autoroute de Haïfa Tel-Aviv.

Quartier résidentiel sans commerces approximatifs, pour le moment, avec uniquement de nouvelles constructions et structures scolaires.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine