«

»

Nouvelle technologie pour aider les malvoyants

Une nouvelle études de l’Université de Tel-Aviv a permis la mise au point d’une technologie audio-tactile pour améliorer les processus d’apprentissage chez les malvoyants et les aider à s’orienter dans l’espace. Le point commun de toute l'étude réalisée est l’identification d’un besoin ou d’une lacune dans l’acquisition des connaissances parmi différentes populations et l’examen de la valeur ajoutée de la technologie pour y remédier. Entre autre, l’orientation et la mobilité dans l’espace, fonctionnalités qui vont de soi pour les personnes qui voient normalement représentent des défis difficiles pour les aveugles ou les malvoyants.

Dans le laboratoire du Dr. Orly Lahav, des technologies de gestion des connaissances de l’École d’éducation de l’Université de Tel-Aviv, travaille sur l’orientation et la mobilité des aveugles dans de nouveaux environnements. Les personnes malvoyantes n’ont pas la possibilité de rassembler des informations cartographiques à l’avance avant de visiter un lieu. Bien que la technologie GPS soit adaptée aux aveugles, les informations spatiales ne leur sont pas accessibles avant qu’ils atteignent le nouvel environnement.

Pour faire face à ce problème, le Dr. Lahav, en collaboration avec le Prof. David Mioduser, directeur du Centre d’apprentissage des sciences et technologies à l’Ecole d’éducation de l’UTA, a mené une série d’études combinant diverses technologies avancées basées sur des environnements virtuels, comme la rétroaction vocale et tactile, permettant à des utilisateurs aveugles de construire une carte cognitive spatiale suite à une navigation dans un espace virtuel.

Les utilisateurs non-voyants ont été invités à se déplacer dans un environnement virtuel pour y collecter des informations spatiales. D’après les résultats de l’étude, cette navigation dans un espace virtuel leur a permis par la suite de réussir à s’orienter dans l’espace réel correspondant grâce à un sentiment de sécurité aussi bien chez les aveugles de naissance que parmi ceux qui sont devenus aveugles au cours de leur vie.

Le problème est ce qui se passe lorsque la voie est barrée. La nouvelle méthode lui permet de collecter des informations spatiales comme s’il avait une vue et de prendre ainsi des décisions concernant l’ensemble de l’espace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine