«

»

Le 42e marathon international de Tibériade

Le 42e marathon international de Tibériade a eu lieu avec la participation de plus de 6,000 concurrents. Il y avait parmi eux 150 coureurs venus de vingt pays étrangers sous le signe de 42 fois 2, pour le 42e marathon de 42 km de Tibériade.

L’une des vedettes incontestables de cette compétition est, sans aucun doute, la jeune athlète Betty Deutsch, dont la carrière sportive est totalement atypique. Deutsch, 29 ans, d’origine américaine, est une jeune femme juive orthodoxe mariée et mère de cinq enfants, qui vit avec sa famille dans le quartier de Har Nof, à Jérusalem. Surnommée ‘’Speedy Betty’’ par ses amis, elle fait sensation dans le peloton de la course en raison de sa tenue vestimentaire car elle court en jupe et en foulard. Elle a obtenu, en mars dernier, la première place parmi les concurrents israéliens dans le 8e marathon de Jérusalem.

Au marathon de Tibériade, le premier qui a franchi la ligne d’arrivée dans la catégorie masculine est Aimro Alamia qui a parcouru les 42 km de la course en 2 heures, 5 minutes et 16 secondes. Chez les compétitrices féminines, Betty Deutsch est arrivée en tête avec le score de 2 heures, 42 minutes.

Betty Deutsch fait du sport depuis son enfance, aux Etats-Unis mais elle s’entrainait alors dans la catégorie du taekwondo. Après son Aliyah, elle s’est arrêtée en raison de ses grossesses et des naissances de ses enfants. Lorsque le quatrième bébé est venu au monde, elle a compris qu’elle devait reprendre le sport et elle s’est fixé comme objectif de courir pour le marathon.

Lorsqu’elle avait évoqué récemment cette compétition, elle avait émis clairement l’espoir de remporter la première place. Mais elle était allée beaucoup plus loin en confiant qu’elle avait un rêve qu’elle souhaitait réaliser un jour : atteindre des résultats lui permettant de se présenter aux Jeux Olympiques. Elle avait alors conclu sur un ton optimiste : « Je suis patiente. Cela ne fait que trois ans que je cours et j’espère devenir la première athlète juive orthodoxe des JO de Tokyo en 2020».

Cette année, pour la deuxième fois de l’histoire du marathon, il était organisé également le semi-marathon de 21,1 km. De plus, il avait un parcourt spécial de 5,000 mètres pour les élèves et un parcourt de 10,000 mètres pour les unités de l'armée. Ce marathon faisait partie pour la compétition du Championnat d'Israël.

Un autre concurrent s’est distingué dans cette course : il s’agit d’Avi De-Pilosof, handicapé moteur qui se déplace sur chaise roulante. Il a ému toute l’assistance par sa persévérance et son succès exceptionnel en obtenant un excellent score.

 

SOURCE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine