«

»

L’amendement 190

L’amendement 190 de l'ordonnance sur l'impôt sur le revenu prévoit des avantages considérables dans le domaine de la fiscalité, du contrôle de la liquidité du fonds et des fonds de prévoyance autorisés. Il s’agit d’une modification de l'épargne-retraite qui vise à promouvoir l'épargne chez les retraités. L'amendement permet aux retraités d’ouvrir un fond d'investissement sur le marché des capitaux avec une imposition réduite et une possibilité de retrait des fonds de l'affaire sans restriction.

Dans une situation normale, l'impôt sur les gains est de 25% dans la plupart des domaines de l'investissement. Selon l'amendement 190, il n’aura aucun impôt sur les gains. Cela a des conséquences considérables en termes de rentabilité du portefeuille au fil du temps.

Cependant, en cas de retrait d’argent  ou de remboursement total, la taxation sera seulement de 15% du bénéfice nominal. C’est un soulagement significatif pour les dossiers qui ne bénéficient pas de l'amendement de cette loi, en particulier à un moment où l'inflation est à zéro comme à l'heure actuelle.

Les coûts de vente et d’achat sont un poids important qui affectent les chances et l’étendue de tous les bénéfices d'investissement. Les fonds de placement payent des intérêts bas par rapport à leurs homologues et offrent un succès de portefeuille et une probabilité de rentabilité plus élevée. En outre, les frais de gestion des fonds de prévoyance sont également faibles, par rapport aux autres produits de placement. En tant que retraités, vous êtes admissibles à l’exonération de la TVA, aux frais de garde et de commissions dans la ligne classique.

Rappelez-vous, tout ce que vous ne donnez pas, vous l’obtenez réellement. Le fonds a augmenté et ses revenus provenant de placements augmenteront en conséquence.

Selon l'amendement, les gestionnaires de fonds ont plus de liberté pour investir dans différents canaux de placement négociés comme des actions et des obligations. En outre, les gestionnaires de fonds ont la possibilité d’investir dans des propriétés produisant des revenus en Israël et à l'étranger.

L’aspect le plus important à considérer est l’héritage. Le fonds d'épargne permet aux épargnants d'ajouter les bénéficiaires qui recevront la propriété du fonds en cas de décès.

  • Dans une situation où l'épargnant décède avant l'âge de 75 ans, les bénéficiaires de fonds ont le droit de le garder comme ils le souhaitent. Ceci, tout en maintenant toutes les conditions du Fonds, y compris l'exonération totale de l'impôt sur les gains en capital pour les bénéfices.
  • Dans une situation où l'épargnant décède après 75 ans, les bénéficiaires ont le droit de faire racheter leurs économies et payer 15% des plus-values. Alternativement, les bénéficiaires peuvent recevoir une allocation financière totalement exonérée d'impôt.

Somme toute, il y a une réelle opportunité de gain financier important pour les retraités et sans risques inutiles. Il existe un intérêt croissant pour cet avantage financier, par de plus en plus d'épargnants arrivés à l’âge de la retraite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine