«

»

La Journée des bonnes actions

La Journée de la bonne action a été créée en 2007 par une femme d’affaires philanthrope israélienne, Shari Arison, puis lancée et organisée par Ruach Tova (ONG), qui fait partie de la fondation de la famille Ted Arison, la branche philanthrope du groupe Arison. La Journée des bonnes actions, le « Yom Ma’assim Tovim », a été initiée pour mobiliser non seulement les organisations caritatives et humanitaires mais aussi les simples citoyens à faire quelque chose pour la société, une journée dédiée au volontariat et aux bonnes actions.

En Israël et dans le monde entier, elle s’est déroulée pendant le mois d’Avril et a été encore un grand succès Très rapidement, cette idée a été appliquée non seulement en Israël mais chaque année dans de plus en plus de pays de tous les continents. Elle a été marquée dans pas moins de…108 pays à travers toute la planète: de Taïwan au Ghana en passant par Haïti, l’Italie, la Mongolie, l’Argentine ou les cinquante Etats américains. Pour 2019, huit nouveaux pays se sont joints à cette belle initiative made in Israël. 

La solidarité est une valeur forte dans la société israélienne, alors quand la journée des bonnes actions a lieu, elle connait toujours un franc succès. 7,000 participants en 2007 en Israël, presque 1 million en 2015. Elle est devenue mondiale en 2011 avec 10 villes internationales, la plupart aux États-Unis. La Journée de la bonne action favorise l’union des peuples à travers le monde. Elle est active en Europe depuis 2012.

Cette journée est devenue la journée majeure de la bonté, et cette année, des particuliers, des écoliers, des étudiants, des soldats et les employés de nombreuses entreprises y ont pris part avec pour objectif de faire le bien autour d’eux. Parmi les projets, les bénévoles ont pu aller nettoyer les plages, d’école, rendre visite à des personnes âgées vivant dans des maisons de retraite, jardinage, et bien d’autres. Les volontaires ont pu partager leur expérience avec les nouveaux venus.

Certains pays ne se contentent d’ailleurs pas d’une seule journée mais consacrent une période plus longue lors de laquelle des milliers d’organisations et des centaines de milliers de citoyens s’activent à faire du bien autour d’eux.

La Journée de la bonne action continue de prendre de l’importance. Le 15 Avril 2019, elle a été la plus grosse journée jamais enregistrée: 3,500,000 participants répartis dans 108 pays ont pris part à 20,000 projets, totalisant plus de 7 millions d’heures de travail.

« Or laGoïm »!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine