«

»

La démographie israélienne

Au lendemain du jour de l’indépendance de l’Etat d’Israël, l’office central de la statistique a publié quelques chiffres concernant la démographie israélienne. Une bonne nouvelle avec un cap qui a été franchi avec le chiffre de 9 millions de citoyens recensés, une hausse de 2 % par rapport à l'an dernier. Parmi eux, 6,7 millions de Juifs et 1,9 millions d’Arabes auxquels il faut rajouter 434.000 membres d’autres communautés (Chrétiens, Druzes, Tcherkesses etc…).

La balance démographique entre Juifs et Arabes est stable avec même une augmentation de l’écart au profit de la population juive: 75% contre 21%. Selon l’office de la statistique, 2019 devrait être une année bénie avec une estimation de naissances de 185.000 bébés contre 181.400 en 2018 et 178.000 en 2017…et 17.678 en 1948!!!

Depuis le dernier Yom HaAtsmaout, la population a augmenté de 177.000 personnes, soit une hausse de 2 %, 47.000 personnes sont décédées et 31.000 immigrants ont posé leurs valises dans le pays. 75 % des Juifs en Israël sont nés dans le pays.
Aujourd’hui, 45 % des Juifs du monde résident dans le pays.

Au rythme actuel, les 10 millions d’habitants devraient être atteints en 2024, 15 millions en 2048, 20 millions en 2065, avec un ratio Juifs-Arabes presque inchangé. Autre donnée importante, la proportion de juifs orthodoxes devrait passer de 11% de la population à 20% en 2040 et 32% en 2065!
La population juive d’Israël a ainsi augmenté d’un million de personnes au cours des 10 dernières années. La minorité arabe en Israël, composée de musulmans, de chrétiens et de Druzes, compte, a augmenté d’un peu moins de 400.000 personnes au cours de la même période.

Toutes ces données ne tiennent évidemment pas compte d’événements imprévus éventuels dans des communautés juives de diaspora entraînant des arrivées massives de Juifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine