«

»

Doudou Dotan

Né à Haïfa le 20 septembre 1948 de Arie Berger, délinquant entrant et sortant de prison, et de Chochana Berger, qui travaillait comme gouvernante. Son enfance et sa jeunesse, il les a passées à Dimona, dans le sud du pays. Comme enfant, il montra de suite des talents d’imitation et d’acteur. En 1963, à l'âge de quinze ans, il remporta un premiers prix à un des premiers programmes de compétition de Rivka Michaeli. Il a également participé à une grande comédie musicale israélienne, «Le Roi et moi» produite par Giora Godik.

En mai 1967, il est enrôlé dans le commandement des Golanis. Il se fera remarqué par sa  grande corpulence et ses talents de comique. Après la guerre, il est envoyé à la troupe d’animation de sa formation de Golani et de la vers la troupe musical militaire du nord.

Il va adopter le nom de famille de Dothan de la chanson «Émèk Dotan » qu’il chantera avec sa troupe du nord. Il reçoit des permissions de l’armée de temps en temps pour participer à des spectacles privés afin de soutenir sa famille financièrement.

Dans sa jeunesse il se maria avec Irit Benjamin qui servi elle aussi avec lui dans la troupe musicale militaire du nord qui par la suite devint chanteuse indépendante.

Après s’être libérer de l'armée, Doudou est apparu dans le spectacle musical de «Le gros Doudou» qui s’est inspiré des grandes dimensions de Dothan de l’époque qui pesait plus de 130 kg. À la fin des présentations, Doudou a fait un régime alimentaire qui lui permit de perdre environ 50kg.

Tout au long de sa carrière, Dothan a développé un style unique à lui-même avec beaucoup d’imitation et de mimiques d’hommes et de femmes très connues. Par la suite, il est devenu également présentateur de divers programmes télévisés et d’évènements de divertissement. Outre ses activités en tant qu'artiste et présentateur, il a  publiés 17 livres et manuels, parmi eux le Guide de Voyage à Chypre.

Dothan a souvent apparu aux côtés d’artistes dans le besoin et s’est porté volontaire dans de nombreux cadres d'organismes publics. En 1999, il a été élu à la tête de l'EMI (Association des Artistes Israéliens), un poste qu'il a occupera jusqu'à sa mort.  Pour ses actions et  ses nombreuses contributions de volontariat, il reçut en 2001 une récompense d’honneur du Président de l’Etat.

Doudou Dothan est décédé le 08 septembre 2001, d'un arrêt cardiaque au cours d'un voyage en Turquie. Son cercueil a été présenté au théâtre de Tel-Aviv, l’«Abima» le lendemain de sa mort soudaine. A ses funérailles, des centaines d'artistes et comédiens sont venus lui présenter leurs hommages.

Avant sa mort avaient Dothan élever un monodrame appelé «petit démon» qui décrivait son enfance difficile. Cette pièce a été un énorme succès et a continué a joué même après sa mort.

 

La rue Doudou Dothan à Netanya :

Rue du quartier de Ramat Poleg/Ir Yamin. Rue assez nouvelle ou pour l’instant uniquement des bâtiments déjà fini ou en construction. Face à la plage de Poleg, elle offre à ses résidents, une vue imprenable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine