«

»

Donneurs pour greffes du rein

Un nouveau programme de logiciel au service de transplantation de l'hôpital Beilinson a permis 39 interventions de donneurs d'organes pour des greffes du rein sur des patients peu compatibles jusqu'à présent, grâce à un système développé par un professeur israélien.

Les patients en attente de greffe de rein ayant du mal à trouver des donneurs compatibles pourront profiter d’une nouvelle unité de néphrologie à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva dans le centre du pays.

Ces patients qui connaissent des taux élevés d’anticorps, à la suite de précédentes transplantations ou de dons de sang, peuvent attendre des années avant de trouver un donneur adapté. Un nouveau logiciel permet désormais de réaliser des vérifications via les systèmes d’informations des hôpitaux israéliens et du monde entier.

Le programme, mis au point par le Professeur Itai Ashlagi de l’université d’Harvard, a été offert à l’association Matnat Haim et sera utilisé par le service de transplantation de l’hôpital Beilinson.C’est la Fondation Danielle Sonnenfeld qui en a fait don à l’ONG encourageant les dons de rein. Ancienne bénévole au centre médical Schneider pour enfants de Petah Tikvah, avait perdu la vie à 20 ans dans un accident de la route. La nouvelle unité, Matnat Danielle (Cadeau de Danielle), sera nommée en son honneur.

Le programme d’indemnisation des donneurs vivants, dans le cadre de la loi de transplantation d’organes de 2008, le Ministère de la Santé a mené une décision autorisée par la Knesset et dont l’objectif est de protéger le donneur, aussi bien du point de vue médical – santé que du point de vue financier afin d’éviter des pertes en cas de perte de salaire pour la période suivant l’opération, et afin d’assurer sa santé mentale et physique future.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine