«

»

Blague du 29/11/18

Carambolage

La vitesse excessive est sans doute à l’origine du carambolage probablement le plus coûteux du Japon survenu dimanche lorsqu’une douzaine de voitures de course valant au total près de 3 millions d’euros se sont encastrées sur une portion d’autoroute rendue glissante par la pluie. : Huit Ferrari, une Lamborghini, trois Mercedes-Benz — et une Toyota Prius — figurent parmi les véhicules impliqués dans la collision sur l’autoroute Chugoku (ouest), provoquée par la perte de contrôle de la voiture en tête du convoi, selon des témoins.
En constatant les dégâts sur son véhicule, le conducteur de la Lamborghini s’est exclamé :
– « Ouh là ! Ça va me couter une bonne semaine de travail tout ça ! »
Le conducteur de la Ferrari, qui le précédait, s’est écrié :
– « Le moteur est touché, ça va me couter un mois de salaire pour le faire réparer ! »
C’est alors que le propriétaire de la Toyota, coincée entre les deux voitures rouges, s’est effondré en larmes:
– « Et moi, je viens de perdre un an de salaire… »
Les deux autres se sont regardés, éberlués :
– « Mais vous êtes complètement fou d’avoir acheté une voiture aussi chère ! »

 

Le délice espagnol

Un français visitant l’Espagne s’arrête dans un restaurant de Pampelune. Tout en sirotant sa sangria, son attention se porte sur une alléchante assiette servie à la table voisine. Non seulement cela semble savoureux, mais ça dégage aussi un arôme qui tient du divin.
Il s’informe donc auprès du serveur :
– Mais quelle est cette merveille que vous venez de servir ?
Le garçon de répondre :
– Ah Señor, vous avez du nez ! Ce sont les testicules du taureau du combat de cet après-midi. Un plat d’une délicatesse que l’on nomme le Délice Espagnol.
Le français, un peu médusé :
– Après tout, je suis en vacances, servez-moi donc ce régal.
Mais le garçon de répondre :
– Je regrette Señor, on ne peut servir ce plat qu’une fois par jour car il n’y a qu’un seul combat par après-midi. Si vous revenez plus tôt demain et que vous êtes le premier à commander, alors nous pourrons vous réserver ce grand délice.
Le lendemain, le français revient, réserve son menu, et un peu plus tard, se fait servir ce seul et unique délice du jour.
Après avoir humé son assiette, examiné la présentation et s’être délecté de quelques petites bouchées, il rappelle le garçon et lui dit :
– Elles sont délicieuses, mais elles sont beaucoup, beaucoup plus petites que celles que je vous ai vu servir hier.
Le garçon hausse les épaules et dit :
– Si Señor, mais il arrive parfois que c’est le taureau qui gagne !!!…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine