«

»

Blague du 21/06/18

Drôle de jardin

Dans d’un grand hôtel de la France, qui accueille les coureurs du Tour de France en stage chez eux, un beau matin le jardinier découvre que ses rosiers font plus de dix mètres de haut. Il découvre également que ses tomates font plus de dix centimètres de diamètre, les melons de dix kilos…
Il se dépêche de courir se plaindre au directeur de l’établissement :
– « Moi, je veux bien que l’hôtel héberge les coureurs du Tour de France pendant leur période de stage dans notre région, mais dites leur une bonne fois pour toute daller pisser aux toilettes et d’arrêter de le faire dans notre jardin… »

 

Le BAC

Une jeune fille très belle et vêtue de façon assez provocante entre dans une salle d’examen pour passer l’oral du baccalauréat.
L’examinateur semble ému. Il bégaye un peu en lui proposant un sujet mais la jeune fille lui répond avec force œillades et trémoussements :
– « Je ne sais pas j’ai pas appris ma leçon… »
Le professeur, un peu gêné, et avec un sourire en coin lui demande :
– « Je vous propose un autre sujet, ou un rendez-vous » ?
– « Oh ! Monsieur » lui répond la jeune fille toute fière, « je préférerais un rendez-vous » en rougissant quand même un petit peu
– « Très bien. Alors, à l’année prochaine… »

 

La bonne conduite

Un touriste breton dont la voiture est immatriculée 22 (Côte d’Armor) est en vacances à Marseille. Il descend le Boulevard d’Athènes pour se rendre sur le Vieux Port. Il est 14 heures et comme d’habitude, c’est le grand embouteillage. Devant la voiture du breton se trouve celle d’un Papi marseillais.
Le-dit Papi change de file en permanence, un coup à droite, puis à gauche, puis il revient à droite et ainsi de suite.
Ulcéré, le breton s’énerve et parvient enfin à le dépasser. Arrivé à la hauteur du papi, il se penche vers sa fenêtre de droite et hurle : – « Alors le vieux, vous arrêtez de changer de file sans arrêt ! On roule à droite un point c’est tout ! »
Le brave papi, qui a sa fenêtre ouverte, regarde le breton d’un air complètement étonné et lui répond :
– « Oh fada ! Ici on est à MARSEILLE ! On roule ni à droite ni à gauche ! »
Le conducteur breton n’en croit pas ses oreilles et enchaîne :
– « Ah bon ! Et vous roulez où à MARSEILLE ? »
Le Papi lui rétorque alors :-  « Eh, comme d’habitude couillon, on roule à l’ombre ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine