«

»

Bekhor-Chalom Chetrit

Chalom Chetrit, pendant la période du mandat britannique a été  un éducateur, un policier, un avocat et un juge régional. En 1948 il est signataire de la Déclaration d'indépendance de l'État d'Israël. Il a été le premier ministre de la police de l'Etat d'Israël jusqu’à la 6 éme Knesset.

Né en 1895 à Tibériade en Palestine dans l'Empire Ottoman, Sa famille immigre au milieu du 19ème siècle du Maroc. Enfant, il étudie au H’édère et plus tard à Mikvé Israël, école de l’alliance  puis jeune homme à la yeshiva de Tibériade. Il continuera ses études à l'Université de Jérusalem où il obtiendra son diplôme en droit.

Il fonde le mouvement sioniste "Teh’iyah" et rejoint le mouvement Hapoel Hatzahir. Il s'installe dans le Kibboutz Degania et travaillera pour la police de Jérusalem.

Pendant la Première Guerre mondiale, il est nommé mukh’tar (équivalent du maire dans les pays du moyen orient) de la Mochaava de Kinneret. En 1919, quand l'armée britannique prend les commandes de Tibériade, il  dirige la police municipale. Il sera nommé officier d’enquêtes de la police mandataire et chef de la police en Basse-Galilée. Puis l'un des organisateurs de la police de cavalerie juive de Galilée et atteindra le haut commandant adjoint de l'académie de police à Jérusalem.

Chalom Chetrit  commencera des études de droit à l’école anglaise de Jérusalem et sera certifié comme avocat. Après les événements des massacres de 1929, il sera nommé procureur de la Cour pénale des événements sous la nomination britannique.

Par la suite, il deviendra instructeur à l'Académie de police et en 1933 enquêteur chargé d'enquêter sur l'assassiner d’Arlosoroff. En 1935, il sera nommé magistrat et en 1939 a été le premier dans le pays à être nommé magistrat principal, poste qu'il occupera jusqu’ à la fin de 1947, lorsqu'il sera nommé juge de régional de Lod (1945-1948) par le dernier Haut-Commissaire, le général Sir Gordon Cunningham.

Il a était élu membre de l’« administration du peuple » et en 1948 signataires de la Déclaration d'Indépendance (le seul de la délégation ‘’Tsabah’’, né dans le pays d'Israël).

A la première Knesset, il a dirigé un parti  de quatre parlementaires qui était lié au Mapai puis a ensuite rejoint le Mapai. Il a été membre de la Knesset pendant les six premières Knesset et les 13 premiers gouvernements jusqu'à un mois avant sa mort (il a démissionné début janvier 1967) en tant que ministre de la police. Il a également servi en tant que ministre des minorités entre 1948 – 1949.

Chalom Chetrit  a été membre du Comité des nominations des juges depuis sa fondation jusqu'à sa mort. Au cours de son mandat à la Knesset, il a été ministre des services postaux à plusieurs reprises. Chetrit détient le record du ministre qui a détenu un portefeuille pendant la plus longue période (dix-huit ans et demi).

Chetrit est décédé à l’âge de 72 ans, le 28 janvier 1967. Il a été enterré à Har Hamenouhot à Jérusalem.

Il a eu cinq filles et trois fils. Sa fille Izani est morte dans l'enfance. Une de ses autres filles, Tikva a été assassinée par des émeutiers arabes en janvier 1948. Son autre fille Carmela, est morte en 1962, à 36 ans, un jour après la naissance de sa fille Carmela (nommée au nom de sa mère). Cette petite fille de Barouh’-Chalom sert de magistrat à la cour de magistrat de Tel-Aviv.

 

 

La rue Barouh’-Chalom Chetrit a Netanya:

Petite rue dans le quartier de Kiryat Nordau dans le sud de la ville.

Rue en sens unique qui débute a la rue Max Nordau jusqu’au Blv Pinh’as Lavon.

La rue est composées de petits immeubles assez anciens (chikounim) et de deux synagogues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine