«

»

Améliorer la sécurité pour les piétons

A la vue des chiffres, le directeur de l’association « Feu vert » pour la sécurité routière Erez Kita s’est tourné vers Mm Miriam Feirberg-Ikar, le maire de Netanya, en lui demandant que l’amélioration de la sécurité des piétons soit une vrai projet prioritaire pour les années avenir dans sa ville et de mettre en œuvre des solutions appropriées à ce grave problème.

Israël figure parmi les pays où le pourcentage de décès chez les piétons est le plus élevé par rapport à la moyenne européenne. Selon l’association « Feu vert » basée sur les données du Bureau central des statistiques (CBS) au cours de la dernière décennie (2008-2017), plus de 32,600 piétons ont été blessés dans des accidents de la route, dont parmi eux  1,138 tués et plus de 5,700 grièvement blessés

Depuis le début de l’année 2018 seulement, il a déjà eu 38 piétions morts, ce qui représente 28% du total des décès des accidents de la route.
A Netanya, dans les cinq dernières années (2013-2017) ont été victimes 587 piétons dans des accidents de la circulation, dont 13 piétons ont été tués et 77 blessés graves.

 

 

Dans la lettre de Erez Kita destinée à Madame la maire, a été mentionné que les données contraignantes indiquent que la major partie des accidents parmi les piétons se produisaient en centre-ville. Il a donc demandé aux maires des différentes grandes villes du pays d’avoir une attention bien particulière à ces chiffres en essayant de prendre des mesures bien ciblées.

Kita a également noté que parmi les populations vulnérables de piétons se distinguait deux groupes: les enfants et les personnes âgées, et a expliqué que c’était deux populations a caractéristiques uniques qui entraine, entre autres de forte gravité des blessures par rapport aux autres populations.

Dans sa lettre,  appelle le directeur exécutif de l’association « Feu Vert » la maire de Netanya à prendre des mesures en plaçant d’amples ralentisseurs (dos-d’âne) dans les zones où il y a forte concentration d’enfants et de personnes âgées, comme à proximité d’écoles, des terrains de jeux, de maisons de retraites, des clubs du troisième âge, etc… en ajoutant que ces mesures apporteront un ralentissent dans ces zones  et récession d'accidents de la route.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News de la Semaine